Le Cambodge, une destination très accessible

Certes, cette région intéresse peu de touristes que dans ses pays voisins, mais elle permet quand même aux globe-trotters de profiter un voyage moins cher. En effet, le Cambodge séduit ses visiteurs grâce à son authenticité et son mode de vie simple.

Les véritables points forts de Cambodge

La population cambodgienne, reconnue pour leur sens de l’accueil irréprochable, joue un rôle majeur pour réussir les voyages au Cambodge. En ce qui concerne les choses à découvrir sur l’ensemble de ce territoire charmant, il y a en plus que l’on imagine. Tout d’abord, les fameux temples d’Angkor dévoilent toute leur splendeur aux passionnés de vestiges ancestraux. Ensuite, ces aventuriers peuvent admirer librement le charme des villes cambodgiennes ainsi que ses différentes infrastructures au style colonial. À tout cela s’ajoutent les différents parcs nationaux et les plages de sable blanc qui font rêver les vacanciers.

Une visite remplie d’émotions à Phnom Penh

La capitale cambodgienne recèle plusieurs attractions intéressantes à voir absolument le temps des voyages au Cambodge. En plus du Palais royal et de la Pagode d’argent, Phnom Penh abrite le centre d’interrogatoire Tuol Sleng baptisé S-21 par les Forces de Sécurité de Pol Pot. Transformé en musée, celui-ci est l’un des plus visités par les locaux et les étrangers. Il détient un large panel de collections (tableaux, films, photos et bien d’autres) retraçant la vie des prisonniers retenus à l’époque dans cet endroit. Le musée national de Phnom Penh vaut également le détour. Celui-ci présente aux visiteurs une collection de 14 000 pièces d’art khmer. Une promenade à l’extérieur de la ville mène à la découverte de l’un des plus grands tombeaux collectifs du Cambodge. Tous ces lieux rendent la visite du royaume Khmer encore plus émouvante. D’ailleurs, en les parcourant, les aventuriers profiteront d’un aperçu du passé sulfureux du pays.

Oudong était la capitale du royaume khmer au XVIIe siècle. Il se trouve à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Phnom Penh. Cet endroit est un lieu de prédilection pour tous ceux qui apprécient des lieux de culte cambodgiens. Les locaux s’y rendent pour faire du pèlerinage et pour rendre hommage aux anciens rois en se recueillant devant leurs stupas. Même si cette ville délaissée par l’histoire ne possède que peu de vestiges, les amateurs d’aventures peuvent encore y visiter quelques monuments ancestraux. Par exemple, il y a la fameuse pagode Vipassana Dhura. Cette dernière constitue un centre de méditation de nombreux moines bouddhistes. D’autres curiosités d’Oudong concernent les ruines de la pagode de Preah Atharas qui se trouvent également dans la colline. Les voyages au Cambodge permettent de découvrir ce site culturel qui est reconnu pour sa grande statue de Bouddha, visiblement victime des canonnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *